Un grand groupe de presse (1600 salariés)

Le contexte 

L’accord interprofessionnel relatif au  stress au travail du 2 juillet 2008 posait les bases d’un accord sur la prévention du stress dans l’entreprise dont le contenu détaillé devait être négocié entre employeurs et représentants du personnel dans le cadre d’un plan de prévention.

 

La demande 

Les représentants du personnel à la Commission RPS de ce groupe de presse ont sollicité notre appui pour préparer la négociation du futur accord.

 

Notre intervention 

Dans un premier temps, deux jours de formations ont été organisés pour Identifier les facteurs de risques psychosociaux en lien avec l’organisation et les conditions du travail et appréhender les méthodes de recueil de données auprès des salariés.

 

Puis, à nouveau deux jours de formation pour analyser le recueil de données effectués en intersession auprès des salariés et identifier les argumentaires à développer au service de la négociation de l’accord.

Les résultats 

  • L’employeur a procédé, avec le concours de la Commission RPS, à un diagnostic social spécifiquement destiné à évaluer le risque psychosocial, en vue de la négociation en cours ;

  • À la suite de ce diagnostic, des mesures et des procédures ont été mises en œuvre et inscrites dans l’ « Accord relatif au Bien-Être au travail » ;

  • L’accord a été ratifié par les partenaires sociaux.