Une collectivité territoriale (460 agents)

Le contexte 

La municipalité souhaite mettre en œuvre une démarche d’évaluation des risques professionnels (EvRP) à même d’aboutir à une mise à jour de son document unique, puis, sur cette base, à l’élaboration d’un plan pluriannuel de prévention. Cette appropriation collective de la santé au travail, inscrit la démarche dans la longue durée en visant l’autonomie des acteurs engagés.

La demande 

Un accompagnement pour piloter une formation-action à l’EvRP, reposant sur la qualification et la dynamisation des acteurs en charge de la prévention des risques professionnels : le CHSCT, la coordinatrice du service santé-sécurité, les ACMO/ADP, la médecine préventive, l’encadrement, mais aussi les élus du conseil municipal.  

 

Notre intervention  : Animation et pilotage du dispositif d’EvRP.

Lancement et appropriation de la démarche 

  • Les réunions préparatoires avec les référents de la démarche et l’encadrement : l’information aux agents, constitution du Copil et des groupes d’évaluateurs, le calendrier, les conditions matérielles etc. ;

  • La formation aux étapes de l’EvRP, sensibilisation du groupe projet et de l’encadrement aux risques psychosociaux et aux troubles musculosquelettiques.

Déploiement de la démarche d’EvRP en alternant :

  • Les temps de formation aux concepts et outils de l’évaluation ;

  • La mise en pratique auprès des services et des agents ;

  • Le retour et le partage des expériences et des actions engagées par les participants évaluateurs.

Élaboration du DUE et du plan pluriannuel de prévention 

  • Définition et propositions des groupes d’évaluateurs des grands axes du plan prévisionnel et pluriannuel de prévention ;

  • Élaboration des indicateurs de suivi et d’évaluation des actions ;

  • Mise à jour du DUERP et restitutions à l’ensemble des services.

 

Les résultats 

  • Adaptation et formalisation des étapes pour l’évaluation des postes au fur et à mesure : la préparation en amont, les conditions de l’évaluation, la validation par les agents de l’évaluation ;

  • Cette méthodologie a facilité la compréhension de la démarche ;

  • La réalisation de l’EvRP a été faite dans la durée impartie ;

  • Début de mise en œuvre des actions correctrices ;

  • La reconnaissance de la fonction des ADP (Agent de Prévention) et des compétences acquises pour l’ensemble des évaluateurs ;

  • De nouvelles actions ont été mises en place comme l’organisation d’une journée mensuelle santé-sécurité au travail.