Pour l’université Paris X Nanterre

Contexte  

Licence professionnelle Ressources Humaines, option Formation de formateurs, conception et animation  d’un atelier pédagogique intitulé : Formation-action et analyse du travail.  

 Objectifs

  • Appréhender les principes d’action pédagogique liés à la formation-action et à l’analyse du travail : concepts théoriques, construction des savoirs, place et rôle du formateur, place des formés, mise en œuvre de la relation pédagogique ;

  • Être en mesure de participer à la construction d’un cadre d’intervention relevant de la formation-action : condition d’émergence et de faisabilité, mise en place et animation du dispositif, analyse de l’évolution et de la progression du dispositif.

 

Méthode pédagogique

  • Travail sur les représentations des formateurs de la formation-action et de la relation formation/travail.

  • Études de cas et mise en situation dans la construction de dispositifs relevant de la formation-action par l’analyse de l’activité de travail.

Trois axes de travail : analyse des questions théoriques, analyse du cadre général de mise en œuvre de ces pratiques, analyse de la relation pédagogique.

Atelier de lecture. Études de cas et production collective en situation de formation. Apports théoriques et méthodologiques. Supports pédagogiques à disposition. Bibliographie.

Grands axes du programme

Définitions de la formation-action ;

L’action comme moteur aux apprentissages ;

L’analyse du travail comme support à l’ingénierie de formation ;

Les principes d’action pédagogique ;

Les méthodologies d’intervention en formation-action et analyse du travail.

 

Modalités d’évaluation

Production collective en situation de formation et durant le temps de l’atelier (4 jours). En petits groupes, les stagiaires choisissaient de questionner l’activité de travail d’un de leur pair puis produisaient une analyse emploi/activité, un référentiel d’activités et de compétences, un référentiel de certification et un référentiel formation.

Les résultats

  • La découverte de l’apport de l’analyse du travail pour la formation ;

  • L’intérêt pour comprendre le travail de l’autre ;

  • La fierté des stagiaires de réussir à produire l’ensemble du dossier dans le temps court imparti ;

  • La validation de tous les dossiers réceptionnés.